Que faire du surplus d’espace dans les bureaux ? Le « siège social inclusif » pourrait être la solution

Met Plaizier – OOO business for good

Avec la généralisation du télétravail, les entreprises disposent désormais d’un surplus de m² dans leurs bureaux. Mais que faire de ces espaces vides ? Certaines entreprises innovent désormais en ouvrant leurs portes vers l’extérieur. Le concept de « siège social inclusif », une idée originale qui favorise la collaboration, l’open innovation, l’inclusion et qui renforce l’écosystème des entreprises.

Depuis le début de la pandémie, les bureaux sont désertés. Les collaborateurs travaillent à la maison et ne se déplacent plus. Une question est désormais sur toutes les lèvres : quel sens l’entreprise donnera-t-elle au siège social de demain ?

On peut en effet penser que malgré l’assouplissement des mesures, les équipes ne reviendront pas travailler à 100% au bureau. Le travail hybride, un mix entre le travail en présentiel et en distanciel, risque de s’étendre. Les espaces de travail resteront alors en partie vides.

Alors, que faire concrètement des espaces inutilisés ?

Le siège social inclusif : un nouveau concept

Bien sûr, l’entreprise peut envisager de déménager. Des espaces plus petits pour dépenser moins d’argent. Mais pour s’adapter au monde du post Covid, d’autres concepts – bien plus innovants – voient le jour.

Le siège social inclusif est l’un de ces concepts. Il consiste à profiter du surplus d’espace pour faire entrer des gens de l’écosystème dans l’entreprise.

Le siège social inclusif regroupe deux pratiques :

Comment mettre en place un siège social inclusif ?

Avant de mettre en place un siège social inclusif, trois questions se posent.

Provoquer le hasard

En mettant en place un siège social inclusif, l’entreprise vient provoquer le hasard, remis au centre de la rencontre. Le hasard d’une rencontre favorise inévitablement l’innovation. C’est ce que l’on appelle la sérendipité (serendipity en anglais).

Créer ou renforcer la connexion

Un siège social inclusif permet ainsi de créer ou de renforcer les connexions. L’entreprise ouvre ses portes et fait entrer quelqu’un chez elle.

Réfléchir à son impact local

Le siège social inclusif invite aussi à réfléchir à son impact local. Que faire aujourd’hui pour faire vivre son quartier ? Dans quel environnement l’entreprise se trouve-t-elle et que peut-elle envisager pour faire vivre le quartier dans lequel elle opère ?

S’ouvrir à l’autre permet d’avoir un impact sur son écosystème.

Deux exemples concrets

Alors concrètement, comment passer au concept de siège social inclusif en entreprise ? Voici deux exemples.

MOBIVIA

MOBIVIA est le leader européen de l’entretien automobile multimarque et un acteur de référence des nouvelles mobilités. La société a demandé à OOO d’imaginer une future façon de travailler pour l’ensemble de son réseau et de concevoir un bâtiment dans lequel les différents lieux de travail de toutes les marques MOBIVIA pourraient être ancrées.

MOBIVIA a opté pour le concept de siège social inclusif en créant de la connexion dans son secteur d’activités. Comment ? En dédiant une partie de ses espaces à un coproworking (exploité par Dynamic Workplace) pour les différents acteurs du secteur de la mobilité : des PME, des universités ou des experts. En ouvrant ses bâtiments à des confrères, l’entreprise améliore les interactions, la collaboration, se challenge et met à disposition un lieu commun pour partager les idées. Les innovations qui en résultent sont ainsi encore plus impactantes.

Met plaizier

Met Plaizier est un projet que nous avons mis au point chez OOO. Son objectif ? Créer de la connexion dans le quartier et stimuler l’entrepreneuriat. Nous avons ainsi mis 100 m² de nos 500 m² à disposition du monde extérieur pour favoriser les échanges et pousser l’innovation:

Met Plaizier. OOO business for good. Siège social inclusif.
Met Plaizier. OOO business for good.

En conclusion

Avec la pandémie de covid-19 et l’obligation de télétravail, les espaces de bureaux ont été désertés. OOO invite les sociétés à se servir du superflu de m² pour développer l’innovation et la connexion humaine. Voilà l’objectif proposé par le concept du siège social inclusif. Ce concept est finalement un véritable win-win car l’entreprise grandit à travers cette expérience.  

OOO aide les sociétés à imaginer de nouvelles façons de travailler. Nous faisons vivre les valeurs des sociétés dans le comportement et le design. Envie d’en apprendre davantage ? Contactez-nous  !

more about Que faire du surplus d’espace dans les bureaux ? Le « siège social inclusif » pourrait être la solution

Instagram